SALLE DE BAIN ZERO DECHET : PAR OU COMMENCER ?

Article co-écrit avec The Good Goods

Toi aussi tu as des produits que tu n’utilises pas ? Pleins de bouteilles en plastique ? Tu aimerais avoir une salle de bain zéro déchet ou juste plus responsable mais tu ne sais pas par ou commencer ?


Pas de panique ! Monte le son, et file dans ta salle de bain. Avec The Good Goods, on va t’expliquer comment trier, ranger et remplacer, pour passer au zéro déchet en douceur ! 

En france, on utilise seulement 20% des produits présents dans sa salle de bain 

1 - ON TRIE SES PRODUITS

En moyenne, en france, on utilise seulement 20% des produits présents dans sa salle de bain. Et tout le reste… il ne nous sert pas vraiment !
Alors pour avoir une salle de bain avec moins déchets et plus minimaliste, on se la joue Marie Kondo de la salle de bain : on sort tous les produits des tiroirs et on met tout par terre. 

  • ON IDENTIFIE LES PRODUITS PÉRIMÉS 
    Date de péremption, puis PAO (période après ouverture).
    Elle est symbolisée par un petit pot ouvert accompagné d’un nombre de mois "3M, 6M, 12M, 18M…". Cela correspond au nombre de mois pendant lequel vous pouvez utiliser vos produits à partir du moment où vous les avez entamé.

    Point d’attention sur les crèmes solaires qu’on ne garde pas d’un été à l’autre : elles ne vous protègent plus des rayons UV ! 

  • ON TRIE LES PRODUITS QUE L'ON NE VEUT PAS GARDER 
    Même méthode que pour les vêtements, on met de côté les produits :
    - que l’on utilise jamais
    - qui ne sont pas adaptés (trop gras, etc!)
    - qui ne nous apportent zéro joie (vs ton rouge à lèvre préféré)
    - qui sont encore neufs

    Des produits que tu as envie de garder “au cas ou” ? Allez hop, ca va dans la pile à donner !
  • ON RANGE LES PRODUITS QUE L'ON VEUT GARDER 
    Et on s’organise : on range dans des boites et surtout on évite d’empiler les produits les uns sur les autres, car c’est la porte ouverte au bazar !

    2 - ON SE SEPARE DES PRODUITS :

    • QU'ON A À PEINE TOUCHÉ (VERNIS) OU ENCORE EMBALLÉ :
      On donne aux copines ou via des applications comme GEEV. Vous allez faire des heureux! Pour les tampons (si vous êtes passée à la cup), tournez-vous vers des associations locales. 

    • QU'ON N'UTILISENT PAS MAIS QUI SONT DÉJÀ ENTAMÉS OU CASSÉS : 
      Avant de jeter, on regarde ceux qu’on peut upcycler !
      Voici quelques exemples : 

      - Un shampooing que l’on aime pas ? On peut nettoyer les pinceaux de maquillage avec ! On transvase dans un petit pot et on met de coté :)
      - Un rouge à lèvre tout cassé ?
      On le transforme en blush en le mélangeant à une crème hydratante. 

      - Une crème visage trop grasse ?
      Est-ce qu’on peut l’utiliser en masque, en crème pour les mains ou pieds ?
      - Un vernis tout sec ?
      on met une goutte d’huile de ricin. On le requinque et c’est bon pour les ongles !

    • QU'ON NE PEUT NI DONNER, NI UPCYCLER : ON JETTE.
      L’objectif ici, c'est de s’assurer que vos produits pourront bien être recyclés :) Pour cela, on peut suivre les conseils de la chaîne Youtube Eco-Emballages. 

    - Pour les flacons de parfum : vous pouvez rapporter vos emballages vides dans les grandes enseignes de parfumerie  (avec souvent à la clé, un bon d’achat).
    - Pour les aérosols : il faut vider les produits complètement 
    - Pour les déodorants à bille : retirer la bille avant de mettre le tout au recyclage 
    - Pour les autres emballages en plastique, penser à vider la fin du produit avant de le mettre à la poubelle :) Tout comme l’alimentaire, les contenus trop souillés ne sont pas recyclé !

    Les échantillons contiennent plus de plastique que de produit !

    3 - SALLE DE BAIN MODE ZERO DECHET : LE CARNET DE ROUTE 

    Maintenant qu’on est reparti sur une base solide, voici quelques astuces et conseils pour rendre sa salle de bain plus green et durable :)

    #1 On finit un produit avant d’en acheter un nouveau. Non tu n’as pas besoin de 4 shampooings, on te promet !!

    #2 On regarde les compositions de ses produits avant d’acheter
    Car on y comprend rien au latin, on peut s’aider des applications Yuka, Clean Beauty ou du site INCI ! On privilégie ici le bio et le naturel, surtout pour les produits à rincer (shampoings, gel douche, etc.) qui peuvent polluer les eaux!

    #3 On refuse les échantillons, les box d’essais et on ne craque pas pour les doublons!
    Les échantillons contiennent plus de plastique que de produit :O 
    Les boxs quant à elles contiennent souvent des petits produits, et ne sont pas adaptées à votre routine. Vous pouvez donc plus facilement tomber sur des produits qui ne vous conviennent pas !

    #4 Adios plasticos
    Une fois votre tube de dentifrice terminé, comment peut on faire pour le remplacer par une alternative plus durable ? Au delà d’une composition clean et d’un produit naturel / bio ?

    - On remplace le
    jetable par le durable (cotons démaquillants, rasoirs). 

    - On passe au
    solide ! Démaquillant, dentifrice, shampooing, déo .. on vous laisse découvrir les alternatives / essentiels par ici
    - On privilégie le
    rechargeable, surtout pour le maquillage. 
    - On fait nos produits en
    DIY pour les plus motivés, en suivant des tutos à la maison
    - On privilégie les produits
    en poudre, sans eau ! Par exemple le fond de teint en poudre, le blush, les masques visage etc.

    Les produits sont souvent composés de 80% d’eau ! Les formules “aqueuses” se conservent moins bien dans le temps. On est donc souvent obligé d’utiliser des conservateurs. Aussi, si vous n’utilisez pas souvent ces produits, le format poudre se garde plus longtemps, et donc entraîne moins de gaspillage :) 

    Mais la clé dans tout ça : ONE STEP AT A TIME BABY.
    On commence par les produits auxquels on est le moins attaché. Tu as une peau à tendance fragile et tu kiff ta crème hydratante ? Ne la switch pas tout de suite, commence plutôt par changer un produit moins important dans ta routine, comme le dentifrice ou ton déodorant. Si tu changes toute ta routine beauté d’un coup, c’est la crise de nerf assurée !

    Article co-écrit avec The Good Goods, et originalement publié dans Chillenges, magazine d'astuces éco-responsables, disponible gratuitement sur The Good Goods.